Jours de fractionnement

Congé principal 

Pour comprendre le fonctionnement des jours de fractionnement il faut d'abord parler du congé principal. Pour un salarié dont le droit aux congés payés est de 30 jours (soit 5 semaines), le congé principal correspond aux 4 semaines de congés payés, soit 24 jours. La 5ème semaine n'entre pas dans le congé principal et ne sera donc pas prise en compte dans le calcul des jours de fractionnement.

Jour de fractionnement : congés supplémentaires

Lorsque le salarié prend une partie de son congé principal en dehors de la période allant du 1er mai au 31 octobre, dite période légale, il bénéficie de jours de congés supplémentaires appelés jours de fractionnement ou congés de fractionnement.
L'objectif de cet avantage est clair : inciter les salariés à poser des congés en dehors de la période estivale pour que l'entreprise continue de tourner au mieux pendant ces mois "creux".

Calcul des jours de fractionnement 

Si à la fin de la période légale de prise du congé principal (31.10) il reste au moins 3 jours ouvrables non posés, le salarié aura le droit à des congés payés additionnels dans les conditions suivantes.

D

  • Dossier du personnel

G

J

O

R

S

Plus d'articles

    Jours ouvrés et jours ouvrables : quelle différence pour les congés payés ?

    Avec ses 30 jours de congés payés, le régime des jours ouvrables semble plus avantageux. Pourtant, le nombre de semaines de congés est égal à ceux qui ont 25 jours ouvrés. Voici comment.

    Jazmin Lopez