employees-at-the-office
  • Culture d'entreprise

Comment fidéliser ses salariés pour limiter le turn-over ?

Jazmin Lopez

Parmi ses nombreuses tâches, le responsable RH a la mission de suivre les indicateurs qui montrent le nombre de salariés qui quittent ou restent dans l'entreprise au cours d'une année. On les appellent : taux de fidélisation, turn-over, taux de rotation ou encore taux de rétention. 

La dernière étude de l'INSEE montre que le turn-over moyen des employés se situe à environ 15%, tous secteurs confondus. Ce qui met les entreprises dans la fourchette haute puisque qu'on considère <5% comme un faible taux de rotation et + 15% comme un turn-over élevé. A noter que les secteurs des nouvelles technologies atteignent un taux proche de 50% ...

Un autre sondage de Gallup sur le taux d'engagement montre que 90 % des salariés d'Europe occidentale admettent être désengagés au travail. Lorsque cette déconnexion se produit, elle amplifie les chances que les membres de votre équipe commencent à chercher du travail ailleurs.

Elle coûte également beaucoup d'argent à votre entreprise en termes de perte de productivité. Une autre étude récente montre que remplacer un collaborateur fraîchement diplômé coûte jusqu'à 40% de son salaire annuel et jusqu'à 150% pour un salarié expérimenté !

Alors que la pénurie de travailleurs qualifiés continue de gagner du terrain, les chefs d'entreprise se concentrent sur un objectif : fidéliser les salariés.

Voyons comment vous pouvez atteindre cet objectif, pour que la concurrence ne vienne pas débaucher vos collaborateurs qualifiés.

Des employés motivés fidèles à l'entreprise

L'écoute : une des clés pour fidéliser les employés

Pour fidéliser les employés, il faut d'abord s'assurer qu'ils se sentent à l'aise et soutenus dans leur rôle. En clair, il faut s'assurer que les profils correspondent parfaitement au poste sur lequel ils travaillent. S'ils ne sont pas du sûrs de leur avenir dans l'entreprise ou de leur progression de carrière, ils ne tarderont pas à changer d'entreprise.

L'écoute des collaborateurs doit se faire de plusieurs manières : 

  • Ecoute individuelle : organiser des entretiens, cafés, points réguliers,
  • Ecoute anonyme : via des sondages en ligne basés sur le modèle de eNPS (Employee Net Promoter Score - sondage de satisfaction des employés),
  • Ecoute en groupe : très important pour l'émulation, le développement de nouvelles idées et obtenir le ressenti de personnes qui n'oseraient pas forcemment dire ce qu'ils pensent à leur supérieur lors d'un entretien individuel.

Donner des feedbacks réguliers

N'oubliez pas que les managers ont aussi un rôle de guide. Si les entretiens d'évaluation sont faits pour ça, ils peuvent être complétés de points mensuels basés sur les actions menées et à venir. 

Faites des réunions d'équipe pour partager les actions qui ont bien marché ou non. Analysez les résultats. Discutez ensemble des points d'amélioration à mener. 

Gardez toujours à l'esprit que vos collaborateurs n'aiguiseront leurs compétences ou corrigeront un problème que s'ils en ont conscience.

Partager les bonnes nouvelles et les bons résultats obtenus avec votre équipe aura pour effet de motiver vos collaborateurs : sentir faire partie d'une équipe qui gagne, qui avance, qui construit, qui grandit... est le moteur n°1 pour se motiver au quotidien. Pensez-y !

L'autonomie comme gage de confiance

Une fois que vous avez bien intégré les nouveaux employés grâce à un processus d'onboarding, soyez prêt à prendre du recul et à les laisser prendre les rênes.

Vos collaborateurs doivent se sentir habilités à prendre des décisions dans le domaine pour lequel ils ont été engagés. Cette simple mesure en dit long, car elle indique à vos subordonnés que vous leur faites confiance. En retour, elle peut augmenter la fidélisation, la motivation et la confiance des employés.

Pourtant, l'indice d'engagement Gallup révèle que seul un employé sur trois en Europe se sent soutenu dans cette démarche. L'autonomie pourrait-elle être le pivot manquant de votre programme de fidélisation des employés ?

Améliorer l'échange d'informations entre départements

Une équipe qui communique bien avec les autres départements de l'entreprise ne peut qu'être forte et productive. Toutefois, l'inverse est également vrai.

Selon Gallup, 40 % des employés manquent de cohésion et de collaboration. En conséquence, chacun cherche à atteindre ses propres objectifs plutôt que de travailler à un objectif commun. En perdant de vue la mission commune, il n'est pas étonnant que les niveaux de rétention des employés en pâtissent. 

Le résultat ? Les fils se croisent et plusieurs équipes se retrouvent à travailler sur le même sujet sans le savoir, ce qui rend tous les efforts incohérents. Pour stimuler la fidélisation des employés, offrez à vos équipes le temps et les ressources dont elles ont besoin pour se rencontrer et échanger des informations. 

Echanger et donner du feedback à ses collaborateurs

Accepter les erreurs

Dans quelle mesure vos employés sont-ils libres d'essayer une idée au travail ? S'ils le font et échouent, allez-vous leur repprocher ? Si le taux de fidélisation de vos employés est faible, votre culture de l'erreur pourrait en être la cause.

Si vous ne voulez pas tolérer les erreurs ou les inexactitudes, vous supprimez le talent qui existe dans votre organisation. Au fil du temps, même vos employés les plus brillants ne voudront plus tester de nouvelles idées. Dans ce cas, vous constaterez une baisse de la fidélisation des employés et ceux qui restent deviendront moins actifs dans leur rôle.

Offrir une rémunération juste 

Si personne n'aime en parler, la rémunération reste quand même le nerf de la guerre pour fidéliser les salariés. Un employé qui se considère mal payé par rapport à sa valeur sur le marché finira tôt ou tard par quitter l'entreprise. Les augmentations ou les bonus réguliers sont un des meilleurs leviers pour garder vos collaborateurs à vos côtés.

Gardez en tête ce que nous disions en introduction : un employé qui quitte l'entreprise à un coût. Son remplacement peut vous côuter jusqu'à 150% de son salaire annuel. Comment procéder pour le remplacer ? 

  • Rédiger une description de poste
  • Trouver quelqu'un en interne pour assurer l'intérim (personne qui sera moins productif sur sa propre fonction)
  • Publication d'une annonce dans les portails d'emploi
  • Examiner les candidatures
  • Organiser des entretiens
  • Compléter la formation - il faut en moyenne 6 mois pour qu'un nouvel employé soit à 100% efficace dans son poste

Créer un environnement de travail attractif

Outre le salaire, votre entreprise peut être attractive en offrant de bonnes conditions de travail : 

  • Lieu de travail agréable
  • Flexibilité (télétravail, temps partiels....)
  • Ambiance positive et motivante (team building ,etc)
  • Matériel informatique et logiciels performants
  • Avantages en nature (tickets restaurants, voiture de fonction, comité d'entreprise, chèques cadeaux...)

Consultez notre liste d'idées pour améliorer la satisfaction des employés au travail.

Miser sur la diversité

La diversité en entreprise est une stratégie reconnue pour favoriser l'adhésion des salariés à la culture de l'entreprise. En luttant contre les discriminations, l'entreprise influence favorablement le climat social et limite le taux de turnover. 

Fidéliser les employés commence par les RH

Si fidéliser vos employés est votre objectif, il est temps de repenser votre stratégie RH. Construisez des équipes engagées et performantes en vous aidant d'outils RH qui vous font gagner du temps. Ainsi organisé, vous pourrez vous concentrer sur la fidélisation des collaborateurs.

Utilisez des plateformes d'engagement et de rétention. Automatisez certains processus chronophages tels que le suivi des feuilles de temps ou la gestion des congés. Enfin, prenez le temps d'analyser les indicateurs RH de l'entreprise tels que :

  • Taux absentéisme
  • Evolution du turn-over
  • Analyse des résultats des sondages de satisfaction des employés
  • Taux d'ancienneté

Simplifiez vos processus RH, gagnez du temps et concentrez-vous sur la fidélisation de vos employés.

En cliquant sur "S'inscrire à la newsletter" je confirme avoir pris connaissance de la politique de confidentialité des données.

Merci de votre inscription !

Plus d'articles

employee-working-in-a-hybrid-model
  • Gestion du personnel

Travail hybride : tout ce que vous devez savoir

Qu'est-ce que le travail hybride ? Quel avenir a t-il ? Comment le mettre en place dans mon organisation ? Voici les réponses à vos questions.

Isadora De Angeli
Une équipe d'hommes et de femmes d'âges et d'origines diverses
  • Culture d'entreprise

Diversité en entreprise : avantages et actions à mettre en place

Que signifie exactement le terme “diversité” sur le lieu de travail ? Quels sont les avantages et quels changements internes cela implique ?

Aude Creveau
Responsable RH contente de ses missions
  • Culture d'entreprise

Quelles sont les missions du responsable RH ?

Découvrez le rôle du responsable des ressources humaines en entreprise et les différentes missions qu'il peut être amené à exercer.

Johanna Dumas

Ces outils vont vous faire gagner du temps !

En automatisant certaines tâches de la fonction RH, kiwiHR peut vous faire gagner jusqu'à 700 heures par an.

Dossier du personnel

Centralisation des données. Conforme au RGPD

Temps et activités

Calcul des heures de travail en temps réel

Absences et congés

Planification rapide des congés et validation en un clic

Onboarding RH

Intégration réussie des nouveaux collaborateurs

Optimisez votre gestion RH

Essayez kiwiHR gratuitement pendant 14 jours

CapterraRead kiwiHR Reviews on GetAppAppvizerCrozdesk
logiciel RH kiwiHR logoDemander une démo

Produit

ENDEFR
  • Confidentialité
  • Mentions légales
  • Conditions générales

© kiwiHR - Tous droits réservés